🟣 ERREUR 2000 - Intégrité non intégrée

🟣 ERREUR 2000 - Intégrité non intégrée

Qui aurait pu prédire que le sujet des "embeds", abordé dans la précédente édition, allait autant déchaîner les passions ? Dans cette édition, on a dépoussiéré la rubrique du "sujet du moment" spécialement pour l'occasion 👀

Ah oui, au fait : la semaine dernière un petit aléa technique a ruiné le lancement du débrief sur sa chaîne YouTube désormais dédiée... mais cette semaine, c'est la bonne ! Ne manquez pas la (vraie) première ⤵️

Et avant d'oublier : ERREUR 2000 s'offre un 3ème rework de sa version web. Tout est encore plus simple, plus rapide et surtout plus lisible. Les liens ont également retrouvé de la couleur !

Bonne lecture ! ​

⏱️
Temps de lecture estimé : 8 minutes.

📝 LE CHANGELOG

🟣 Twitch

  • Twitch expérimente un nouveau modèle de sponsoring : l'abondement financier dans les abonnements à une chaîne. Voici ce que ça donne chez le streamer Gothalion ⤵️

🟢 Kick

  • Kick, par l'intermédiaire de son co-fondateur, a partagé ses derniers changements via Twitter/X ⤵️

🔵 Twitter/X

  • Modification de l'affichage des liens : désormais, Twitter n'affiche plus que l'image définie d'un lien, sans son titre ni son extrait. Voici ce que cela peut donner.
  • L'abonnement payant "X Premium" va être révisé et décliné en trois tiers, distingués par... le nombre de publicités visibles dans le flux.
  • Il est désormais possible de limiter les réponses d'une publication aux utilisateurs payants vérifiés. Drôle d'idée mais ok.
  • Dans un effort supplémentaire pour vider la plateforme de ses utilisateurs, Elon Musk a partagé le souhait d'enlever les interactions des publications dans la timeline, et de ne les afficher que sur la page d'un post.

🟠 Meta (FB/Instagram)

  • Meta fait profil bas, mais reprend petit à petit chaque idée de X permettant de soutirer du pognon à ses utilisateurs. Après la vérification payante, l'idée de prioriser les réponses des utilisateurs "payants vérifiés" semble être en bonne voie.

🔥 LE SUJET DU MOMENT

🟣 Vues artificiellement gonflées sur Twitch par les lecteurs vidéo "embed" : explication de la situation et de ses ramifications

La semaine dernière, nous vous partagions le fait que Dan Clancy, le CEO de Twitch, avait confirmé lors d'une discussion avec un streamer qu'ils allaient s'attaquer au problème principal des "embeds" et des abus constatés en la matière.

💡
Pour rappel, un embed est un élément intégré dans une page web qui permet d'afficher du contenu provenant d'une autre source. Dans notre contexte, il s'agit du lecteur vidéo de Twitch qui est inséré dans un site web. Les embeds peuvent être ainsi utilisés pour augmenter la visibilité d'un stream grâce aux visiteurs du site web en question qui comptent pour un spectateur lors du chargement de l'embed.

Si ce sujet ne semble concerner que Twitch et ceux et celles qui utilisent ces lecteurs intégrés, il est important de faire le point sur la question car en réalité, c'est tout le secteur qui est concerné par cette situation pourtant anecdotique en apparence.

Nous allons donc tenter de peser le pour et le contre des embeds ⤵️

✅ LE POSITIF DES EMBEDS

  • Ils fournissent un service pratique en déportant le lecteur vidéo sur un site externe. Un streamer peut par exemple l'intégrer sur un site personnel régulièrement consulté par sa communauté afin que chaque visiteur puisse le voir en direct sans forcément se rendre directement sur Twitch
  • Je ne sais pas pourquoi j'ai fait une liste à puces, car c'est tout. Y'a pas vraiment d'autre point positif.

🚫 LE NEGATIF DES EMBEDS

  • Ils augmentent artificiellement le nombre de spectateurs : tous les visiteurs d'un site où se trouve le lecteur embed ne sont généralement pas concernés par ce contenu.
  • Ils torpillent la crédibilité des chaînes qui en abusent : difficile de justifier une poignée de personnes sur le tchat uniquement quand le compteur affiche quelques milliers de spectateurs.
  • Ils mettent à mal l'économie du secteur : en gonflant artificiellement les chiffres, les résultats peuvent décevoir les entreprises et marques qui investissent dans le milieu.

Et tout ça, sans même aborder le scénario du "pire" : l'effet de seuil. Si tout le monde utilise des embeds pour gonfler artificiellement ses stats, cela risque de créer un nouveau "standard" plus élevé pour être considéré comme un streamer "réussi". Du coup, les petits streamers qui n'utilisent pas cette technique pourraient se retrouver désavantagés, car ils sembleraient moins populaires en comparaison. Ça crée une sorte de seuil plus difficile à franchir pour obtenir des opportunités comme des sponsorings.

Lire le très bon thread de Cruella sur le sujet.

Pour résumer : tout le monde perd, sauf les créateurs et créatrices profitant de la situation pour tenter d'en tirer un gain à court terme, pouvant cependant se prolonger par le fait que sur Twitch le monde attire le monde, et qu'un stream avec de nombreux spectateurs est davantage mis en avant sur la plateforme ce qui leur permet par ce biais de toucher, au détriment des autres, des spectateurs authentiques qu'ils n'auraient jamais touché auparavant.

Twitch est conscient du problème. Une des pistes envisagées ? Ne pas autoriser la lecture automatique au chargement de l'embed sur les pages externes : pas de chargement, pas de flux... et pas de flux, pas d'addition au nombre de spectateurs en direct.

Le plus tôt sera le mieux.


📰 LE RÉCAP DE L'ACTU

🟣 France TV attrape les jeunes par le col : "regardez nos contenus svp 🥺 on est jeunes et cools nous aussi"

Bon d'accord, ce n'est pas vraiment une citation authentique dans ce titre. Bref, hier France Télévisions a fait ses annonces de la rentrée lors d'une conférence de presse et l'ambition est claire : "reconquérir la jeunesse". Certains ont déjà essayé avant eux et pourront attester qu'il n'est pas simple de relever ce genre de challenge sans tomber dans les travers typiques d'un boomer gênant au repas de famille.

« On va tripler l’investissement Â» : France Télévisions met le paquet sur la jeunesse
Lors d’une conférence de presse, le groupe audiovisuel public a annoncé ce mardi 10 octobre son ambition pour le jeune public, aussi bien su

Cependant, sur le papier, le plan de bataille est là : tripler le budget dédié aux programmes jeunesse, multiplier leurs occurrences dans la grille de programmes, et enfin "aller chercher les jeunes où ils sont" d'après le directeur des antennes et des programmes de France TV, Stéphane Sitbon-Gomez.

Et pour marquer le coup, quoi de mieux que d'annoncer l'arrivée du YouTuber et créateur de contenus "Actu" HugoDécrypte, qui mènera l'interview de Thomas Pesquet sur France 2 ce samedi 28 octobre à 13h20 ? Peut-être que la vision d'une passerelle où les jeunes transiteraient entre TV, réseaux sociaux et YouTube n'est pas encore définitivement enterrée... Vont-ils y parvenir ? Nous en vrai : on y croit.

🟣 Game Changers 2023 : l'évènement qui porte bien son nom

C'est le retour de Game Changers, l'évènement professionnel dédié à l'inclusion dans le jeu vidéo ! Organisé par l'association Afrogameuses et avec un panel très impressionnant côté speakers, c'est un RDV à ne pas louper ⤵️

Game Changers #23 : le RDV pro du jeu vidéo inclusif - Afrogameuses
Game Changers revient pour inspirer et engager le jeu vidéo vers plus d’inclusivité en montrant des parcours des acteur·ices du secteur !

En plus des discussions, vous pouvez aussi vous inscrire à 5 ateliers proposés, prévus en parallèle. C'est l'occasion de partager avec des personnes compétentes sur les sujets variés de l'inclusion, mais aussi de réseauter entre pairs !

🟣 L'économie de la création : comment les plus grands catalysent le travail fractionné de nombreux indépendants

Derrière chaque vidéo YouTube de grands influenceurs se trouve en réalité le fruit d'un travail collaboratif de nombreuses "petites mains" étalé sur plusieurs jours, semaines et parfois plus. Entre la miniature, le travail de montage, le travail de recherche, et bien d'autres aspects de la création finale, ce sont de nombreuses personnes en réalité qui sont mises à contribution ⤵️

Ces petites mains des youtubeurs qui gagnent leur vie
Ils se forment sur le tas, vendent leurs services sur Discord et collaborent avec les plus grands noms de YouTube et Discord. Quand une nouvelle génération de monteurs et de graphistes professionnalisent l’économie de la création.

L'ADN a recueilli quelques témoignages et partages d'expériences d'indépendants du secteur qui se confient sur les aspects positifs comme négatifs, la rémunération... et le reste. Lecture recommandée si vous vous demandiez comment ça fonctionnait, en off !


📅 LES EVENTS À NE PAS LOUPER

Cette semaine :

  • L'Arma des dons 2023 se déroulera en ligne du 13 au 15 octobre 2023, au profit de la Ligue Contre le Cancer.
  • La 4ème émission d'HopPopPop, le 14 octobre 2023, présentée par TonTon et à l'initiative du Secours Populaire. Cette édition sera dédiée à la précarité étudiante.

Prochainement :

  • La 3ème édition de Gaming For Sidaction, du 20 au 22 octobre 2023, au profit du Sidaction (logique).
  • La 3ème édition de Et Ta Cause, du 3 au 5 novembre 2023, au profit du Planning Familial.
  • Le Téléthon Gaming, du 8 au 10 décembre 2023, au profit de l'AFM-Téléthon. Les créateurs peuvent se proposer via ce formulaire en ligne.
  • La TTC, du 16 au 17 décembre 2023, au profit d'une association encore non annoncée. L'an dernier, La TTC avait récolté 14 316 euros pour l'association "L'enfant Bleu".

🛠️ L'OUTIL DE LA SEMAINE

Remercions chaleureusement TomTom, une fois n'est pas coutume, pour s'être payé tout le sale boulot de recherche et de pédagogie : il vous a déniché non pas un, non pas deux, mais NEUF plugins géniaux pour OBS ⤵️

Ceci est un lecteur "embed" utile 👀

Bref, c'est le boss, comme d'hab. Offrez lui un joli combo abonnement + cloche + pouce sur YouTube ! Ou directement une Corvette si vous avez les moyens, c'est sympa aussi...


💎 LE BONUS


💜
C'est fini pour cette semaine ! N'hésitez pas à 🔗soutenir mon travail sur Ko-Fi ☕ ou 🔗à me suivre sur les réseaux. Un immense merci aux soutiens de la semaine qui rendent tout cela possible !

Read more